Archives de la catégorie ‘Fourre tout’

Vues sur loire.sculpture

Cliquer sur le lien pour voir un petit reportage sur le village.

Publicités

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Salut à tous, amis de près ou de loin du Village Troglobal.
Vous aviez déjà certainement entendu parler de nos démêlés passés avec la justice.
Petit résumé : après la perquisition de septembre 2011 où les gendarmes ont dressé trente procès verbaux pour constructions illicites et non-respect du PLU, les résultats de l’enquête ont été transmis au délégué du procureur de la république.
À la fin de l’année dernière, celui-ci nous a proposé une médiation pour éviter qu’on ne s’embarque dans un procès mais, selon ses termes, notre site devait retrouver son aspect « primitif »… !!!
Après quelques négociations bien menées par notre avocate, le délégué du procureur nous a accordé un délai pour monter un dossier présentant à la fois les véhicules d’habitation et les cabanes à enlever du site, les lieux à régulariser et les constructions prescrites (soit toutes celles pouvant justifier de plus de trois ans d’existence au moment des procès verbaux dressés en 2011).
Nous avons donc travaillé avec de nombreux amis proches du village pour constituer ce dossier, surtout la partie des prescriptions qui comprend plusieurs dizaines d’attestations sur l’honneur certifiant de la présence d’habitats antérieurs à septembre 2008.
Mercredi 27 mars, le délégué du procureur nous a convoqué pour nous faire part de ses conclusions : il a accepté les termes de la médiation tels que nous lui avions présentés, nous octroyant un délai de deux mois pour évacuer les véhicules et les constructions illicites non prescrits ainsi que pour déposer un permis de construire visant à régulariser l’étage de la maison de notre forgeron.
 []
 Ce simple rappel à la loi nous évite un combat dur et coûteux en justice[].
Le Village Troglobal s’apprête à vivre une autre étape de son évolution. De nouvelles constructions ne pourront se réaliser qu’après l’obtention d’un permis de construire en bonne et due forme et notre champ classé zone agricole protégée ne pourra désormais plus accueillir d’habitats légers et mobiles tant que le PLU n’aura pas été révisé, c’est à dire en 2016,normalement. Nous ne disposerons plus que de quelques places pour garer des véhicules qu’il nous faudra gérer au mieux. Pour tous ceux qui voudraient venir avec un camion, une caravane ou une roulotte, il serait préférable de nous appeler au préalable pour jauger notre capacité d’accueil.
Enfin nous avons l’obligation de nous tenir à carreau pendant trois ans car toute poursuite pénale à notre encontre pourrait entraîner une révision de ce classement sans suite.
Il est en tous cas entendu que ce site ne deviendra pas un musée de sitôt. La vie suit son cours comme le courant impétueux s’adapte à son lit. N’hésitez pas à nous contacter pour partager avec nous vos réflexions, des expériences et une foultitude de nouvelles aventures.
Troglobizzzzzz…
Pako et Zaz.
(extrait d’un courrier communiqué auprès des amis et des proches qui nous ont soutenus tout au long de cette procédure).

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Merci Marianne pour ces quelques photographies.

Black and white brochette

Merci cent mille merci à tous nos amis, sympathisants, cousineries, exxxcellents musicos et nomades fraîchement tombés le 12 janvier dernier, c’était Bô.
Les organisateurs ont dénombré 250 personnes présentes, les forces de l’ordre, elles n’en ont évalué qu’une cinquantaine…../ OUI je blague!!!
Pas de chausse trappe le soir des noces, tout fût délicieusement « grott’n’roll » et réjouissant.
Alors, encore un merci infini à tous ceux qui ont contribué de près ou de loin à la réussite de cette fiesta Historique.
ON VOUS AIMES

mariage artisanal
Et oui, ils diront oui à la mairie de Grézillé samedi 12 janvier 2013 ( dans quelques jours!!) aux heures ci dessus.
C’est l’occasion rêvée pour qu’à partir de  19 heures vous veniez festoyer et soutenir le village avec nous.
 Troglobal est aussi une Zone A Défendre, où artistes, artisans, et nomades sont actuellement menacés … 
Mais on va continuer à s’y ré-Unir et s’ Aimer d’ abord
Si chacun vient avec son plat préféré et une bouteille, ça va être un sacré mariage « afrikanolibanaibeatnikogitan trop d’la balle »
 
Amis musiciens entrez dans la légende et venez jouer avec nous
(pour sono et orga: 02 41 45 59 71 et 06 16 48 70 65)
 

Amis du Village Troglobal,

Le moment est enfin venu de donner quelques nouvelles, de vous informer d’un événement qui a marqué l’histoire du lieu, et d’expliquer notre silence sur ce site web où vous aviez pris l’habitude de vous tenir au courant de nos activités.

Le 4 Septembre 2011, 3 brigades soit une soixantaine de gendarmes (c’est à dire plus que notre population, enfants compris) débarquent matinalement dans notre petit hameau, Troglobal, le bien nommé. A la recherche d’une tronçonneuse dérobée, ils commencent à perquisitionner méthodiquement le village, laissant tout de même les chiens et les gilets pare-balles à l’entrée.
Bien que l’usage soit de gémir sur le manque de moyen des forces de l’ordre, la disproportion des engagés pour retrouver cet outil nous semble stupéfiante.
C’est finalement la brigade de l’urbanisme qui se montre la plus active. Armés de redoutables double-décamètres, ces spécialistes prennent toutes les mesures des différentes constructions effectuées depuis quinze ans. Ils relèvent les noms de chaque habitant tout en photographiant les différents lieux (cabanes, caves, camions, caravanes…).
Depuis cette importante descente de gendarmerie, une procédure judiciaire est en cours et court toujours ; on attend des nouvelles incessamment.

Le survol prolongé et régulier d’hélicoptères de surveillance (aux frais de la princesse) fait vrombir les épées de Damoclès au dessus de nos têtes.

(merci à nos amis de montgolfière d’Anjou pour cette prise de vue du ciel)

Outre une méconnaissance des règles d’urbanisme, il est reproché, au village Troglobal d’être un lieu culturel public potentiellement dangereux!
(installations « dites » non conformes en matière de sécurité, imposées par des normes administratives draconiennes, exagérées et hors de prix).

Les manifestations culturelles « publiques » sont donc suspendues jusqu’à résolution de cette problématique.

Malgré cela, les amis ont encore le droit de se réunir pour de joyeux anniversaires.
(Nombreuse est la famille des enfants de Troglobal, et ça personne ne peut le lui enlever.)

Les activités artisanales et artistiques, elles, se poursuivent. Le chant des outils et du troglocoeur résonnent de plus belle au fond des caves.

Pako et Gersende ont réalisé un petit film excellent, La guerre du p’tit déj’, auquel tous les villageois (et même quelques loups garous) qui le souhaitaient ont participé. (Lien internet au prochain épisode. Pour les impatients, rendez-vous à la page PAKINOSCOPE, sur Dailymotion)

Dam’s a monté une superbe expo de ses photos souterraines auxquelles il a rajouté un joli diaporama sur le village de ces derniers mois.

 

Céline à lancé le chantier de l’atelier poterie, à côté de la forge.


L’atelier de construction de roulottes voit éclore des châssis bientôt recouverts de charmantes structures en bois.

Jess a nettoyé une cheminée/puits de lumière dans le tripot (entr’autres…).

Les carrières ont grandement avancé en renforts et soutènements.

 

Le jardin s’épanouit sous les mains vertes de Coralie.


Tandis que la phyto-épuration (validée par le Spanc) fonctionne depuis plusieurs mois.

Dans un autre registre, afin de compiler des souvenirs de façon littéraire nous lançons un appel à témoignages sur votre passage au village (anecdotes, images, rencontre, prise de conscience, hallucination…). Nous allons lancer un travail de mémoire sur l’épopée Troglobal, qui ne peut se raconter qu’à partir d’une multitude de points de vues subjectifs.
Votre expérience si vous souhaitez la partager peut loger dans les commentaires du blog et pourra faire l’objet d’une parution ( sous quelle forme, livre, BD, …?) dans le futur. Nous tâcherons de préciser ce projet d’ici peu.

Nous lançons aussi un appel à souscription (pour les chanceux du loto ou de l’héritage) afin de préparer notre dossier et de financer les frais juridiques du procès en cours. (Nous avons une avocate mais elle ne travaille pas gratuitement)

De plus votre expérience ou celle de vos relations nous seront d’un grand secours dans les domaines suivant:

– Juridiction en matière d’urbanisme ( spécialistes troglos bienvenus).
– Mécénat
– Sécurité et normes du bâtiment voués à l’accueil de publics.
– Expertise géologues ou architecte habilités à certifier que le lieu ne présente aucun risque d’effondrement.
– Demandes de subventions publiques (associatives, locales ou européennes).

Merci à tous pour votre soutien.

(Nous rappelons que l’association artglodyte,  investie dans les activités artisanales et sociales du village est déclarée d’intérêt général ce qui permet de faire des donations déductibles des impôts.)

P S : Ce blog servira désormais à vous donner des nouvelles du village troglobal, de ses activités, de son actualité sociale et culturelle…
Des vidéos et des nouvelles fraîches suivront dans de prochains messages.

Funeste nouvelle…

Publié: 10 novembre 2011 dans Fourre tout
Tags:,

Les recherches sont terminées.

Notre ami Marc s’en est allé. Son corps a été retrouvé sans vie hier, aux alentours de Mazé.

Il se balade désormais parmi les étoiles et les papillons.

Son souvenir, lui, restera longtemps dans nos cœurs.

Hasta luego, companero.

GLOB TORAL

Bon, maintenant,

Fini d’être poli !

Une grande marche internationale pour la paix et pour sortir du nucléaire fait halte au Village Troglobal du jeudi 21 en fin de journée jusqu’au samedi 23 au matin.

( Cette marche est pour la paix, sans alcool et en lien avec les peuples aborigènes. Chacun sera libre de soutenir nos invités dans leur démarche.)

Toutes les règles de vie et les buts de cette marche sont détaillés sur le blog suivant :

http://marche-pour-sortirdunucleaire-et-pour-la-paix.over-blog.com/

Vous pouvez aussi contacter directement Albert sur le mail :

marchesortirdunucleaire@gmail.com

Vous êtes donc invités ce vendredi 22 juillet à venir rencontrer les marcheurs autour d’un repas où chacun pourra partager ses victuailles. L’après-midi, des discussions de fond et des ateliers de réflexion plus pragmatiques nous échaufferont les neurones que nous saurons tempérer par une scène ouverte acoustique où Aurel’ et tous les volontaires permettront la détente conjuguée de la tête, des jambes et de l’estomac.

Ce même vendredi 22,  à 20H, Denis et Tifenn nous proposeront leur installation théâtrale et interactive, poétique et politique. Le publique donnera de la voix, de la sueur et étouffera son libre arbitre pour satisfaire… Le DICTATORGUE. 

Nous finirons la soirée à la bougie et autour du feu, réchauffés par quelques contes et lectures de derrière les fagots.

Chacun est donc le bienvenu pour enrichir et partager ces moments avec les marcheurs contre le nucléaire.

Global Rôt.