Oyez, oyez, amis carnivores et amateurs de cochonnailles ! Le Vendredi 4 Février, Hubert viendra mettre en pièces nos cochons bien-aimés, Tour Eiffel et Art Breton.

Nous vous invitons donc les Samedi 5  et Dimanche 6 à faire honneur à nos mammifères ongulés omnivores en les transformant en rillettes, jambons, pâtés (de tête et autres), boudins, saucisses…

Ce week-end sera l’occasion de reprendre contact avec une tradition ancestrale, de partager nos recettes et savoir-faire, de cuisiner ensemble et de découvrir l’origine de toutes ces merveilles culinaires réunies sous l’appellation de charcuterie. Vous pourrez ramener votre plus beau couteau de boucher, des torchons, et (à votre convenance en fonction des bons plans dont vous disposez) du vin, du gros sel, du poivre, des oignons, du persil et plus si affinités…

Nous profiterons de cette occasion pour bien manger, bien boire, rigoler, réfléchir sur nos modes de consommation du vivant et sur la vie en générale.

Le Samedi soir sera entièrement consacré au cochon sous toutes ses formes. Nous déclinerons donc notre culture porcine en fonction de vos apports qui formeront la chaire de cette nourriture spirituelle, composée à l’avenant de dessins, textes, gags, chansons thématiques pour une playliste 100% cochonne, happenings, courts-métrages ou extraits de films, histoires en tous genres…

Nous rendrons ainsi un dernier hommage à Tour Eiffel et Art Breton, nos valeureux et bien-aimés pachydermes d’une race locale en voie de disparition, le Longué.

Pour clore cette orgie porcine, un spectacle aura lieu le Dimanche en fin d’après-midi au cabaret du Village Troglobal.

Nous vous attendons nombreux et affamés, enjoués et pleins d’idées.

Cochon qui s’en dédie !!!

PS : Merci à Chimène et Fabien pour les emprunts de dessins à leur fameuse Revue Cochonne.

Publicités
commentaires
  1. Niko du dojo dit :

    Bon app!
    On va récup du cochon de lait, on va se faire plaisir aussi dans nos montagnes…

  2. Cochonfucius dit :

    « dédit » mieux que « dédie ».

  3. berk dit :

    Mais quelle horreur!
    J’ai atterri sur votre blog en me disant que c’était cool comme concept, mais franchement, dans le révolutionnaire on fait mieux. Vous en êtes encore à tuer le cochon? A trouver ça normal d’exploiter les animaux en bons spécistes? Le monde n’avancera donc jamais, c’est vraiment désolant.

  4. Curare- dit :

    Méfions-nous des appâts rances ?

    1 extrait d’1 cochon..fucius (mais chuuut ne le dites à personne) –

     »La sauvage passion n’est pas pour un Cochon-
    Fucius qui a les doigts rivés à sa galère ;
    Ses pauvres libertés de longtemps s’en allèrent.

    Tu diras, ce sonnet n’est pas trop folichon.
    Je n’avais qu’un ciel gris ce jour devant mes yeux,
    Et je ne prétends point aller vers d’autres cieux… »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s