Archives de la catégorie ‘Concerts / Spectacles’

https://vimeo.com/119008048

 

Black and white brochette

Merci cent mille merci à tous nos amis, sympathisants, cousineries, exxxcellents musicos et nomades fraîchement tombés le 12 janvier dernier, c’était Bô.
Les organisateurs ont dénombré 250 personnes présentes, les forces de l’ordre, elles n’en ont évalué qu’une cinquantaine…../ OUI je blague!!!
Pas de chausse trappe le soir des noces, tout fût délicieusement « grott’n’roll » et réjouissant.
Alors, encore un merci infini à tous ceux qui ont contribué de près ou de loin à la réussite de cette fiesta Historique.
ON VOUS AIMES

mariage artisanal
Et oui, ils diront oui à la mairie de Grézillé samedi 12 janvier 2013 ( dans quelques jours!!) aux heures ci dessus.
C’est l’occasion rêvée pour qu’à partir de  19 heures vous veniez festoyer et soutenir le village avec nous.
 Troglobal est aussi une Zone A Défendre, où artistes, artisans, et nomades sont actuellement menacés … 
Mais on va continuer à s’y ré-Unir et s’ Aimer d’ abord
Si chacun vient avec son plat préféré et une bouteille, ça va être un sacré mariage « afrikanolibanaibeatnikogitan trop d’la balle »
 
Amis musiciens entrez dans la légende et venez jouer avec nous
(pour sono et orga: 02 41 45 59 71 et 06 16 48 70 65)
 

Amis du Village Troglobal,

Le moment est enfin venu de donner quelques nouvelles, de vous informer d’un événement qui a marqué l’histoire du lieu, et d’expliquer notre silence sur ce site web où vous aviez pris l’habitude de vous tenir au courant de nos activités.

Le 4 Septembre 2011, 3 brigades soit une soixantaine de gendarmes (c’est à dire plus que notre population, enfants compris) débarquent matinalement dans notre petit hameau, Troglobal, le bien nommé. A la recherche d’une tronçonneuse dérobée, ils commencent à perquisitionner méthodiquement le village, laissant tout de même les chiens et les gilets pare-balles à l’entrée.
Bien que l’usage soit de gémir sur le manque de moyen des forces de l’ordre, la disproportion des engagés pour retrouver cet outil nous semble stupéfiante.
C’est finalement la brigade de l’urbanisme qui se montre la plus active. Armés de redoutables double-décamètres, ces spécialistes prennent toutes les mesures des différentes constructions effectuées depuis quinze ans. Ils relèvent les noms de chaque habitant tout en photographiant les différents lieux (cabanes, caves, camions, caravanes…).
Depuis cette importante descente de gendarmerie, une procédure judiciaire est en cours et court toujours ; on attend des nouvelles incessamment.

Le survol prolongé et régulier d’hélicoptères de surveillance (aux frais de la princesse) fait vrombir les épées de Damoclès au dessus de nos têtes.

(merci à nos amis de montgolfière d’Anjou pour cette prise de vue du ciel)

Outre une méconnaissance des règles d’urbanisme, il est reproché, au village Troglobal d’être un lieu culturel public potentiellement dangereux!
(installations « dites » non conformes en matière de sécurité, imposées par des normes administratives draconiennes, exagérées et hors de prix).

Les manifestations culturelles « publiques » sont donc suspendues jusqu’à résolution de cette problématique.

Malgré cela, les amis ont encore le droit de se réunir pour de joyeux anniversaires.
(Nombreuse est la famille des enfants de Troglobal, et ça personne ne peut le lui enlever.)

Les activités artisanales et artistiques, elles, se poursuivent. Le chant des outils et du troglocoeur résonnent de plus belle au fond des caves.

Pako et Gersende ont réalisé un petit film excellent, La guerre du p’tit déj’, auquel tous les villageois (et même quelques loups garous) qui le souhaitaient ont participé. (Lien internet au prochain épisode. Pour les impatients, rendez-vous à la page PAKINOSCOPE, sur Dailymotion)

Dam’s a monté une superbe expo de ses photos souterraines auxquelles il a rajouté un joli diaporama sur le village de ces derniers mois.

 

Céline à lancé le chantier de l’atelier poterie, à côté de la forge.


L’atelier de construction de roulottes voit éclore des châssis bientôt recouverts de charmantes structures en bois.

Jess a nettoyé une cheminée/puits de lumière dans le tripot (entr’autres…).

Les carrières ont grandement avancé en renforts et soutènements.

 

Le jardin s’épanouit sous les mains vertes de Coralie.


Tandis que la phyto-épuration (validée par le Spanc) fonctionne depuis plusieurs mois.

Dans un autre registre, afin de compiler des souvenirs de façon littéraire nous lançons un appel à témoignages sur votre passage au village (anecdotes, images, rencontre, prise de conscience, hallucination…). Nous allons lancer un travail de mémoire sur l’épopée Troglobal, qui ne peut se raconter qu’à partir d’une multitude de points de vues subjectifs.
Votre expérience si vous souhaitez la partager peut loger dans les commentaires du blog et pourra faire l’objet d’une parution ( sous quelle forme, livre, BD, …?) dans le futur. Nous tâcherons de préciser ce projet d’ici peu.

Nous lançons aussi un appel à souscription (pour les chanceux du loto ou de l’héritage) afin de préparer notre dossier et de financer les frais juridiques du procès en cours. (Nous avons une avocate mais elle ne travaille pas gratuitement)

De plus votre expérience ou celle de vos relations nous seront d’un grand secours dans les domaines suivant:

– Juridiction en matière d’urbanisme ( spécialistes troglos bienvenus).
– Mécénat
– Sécurité et normes du bâtiment voués à l’accueil de publics.
– Expertise géologues ou architecte habilités à certifier que le lieu ne présente aucun risque d’effondrement.
– Demandes de subventions publiques (associatives, locales ou européennes).

Merci à tous pour votre soutien.

(Nous rappelons que l’association artglodyte,  investie dans les activités artisanales et sociales du village est déclarée d’intérêt général ce qui permet de faire des donations déductibles des impôts.)

P S : Ce blog servira désormais à vous donner des nouvelles du village troglobal, de ses activités, de son actualité sociale et culturelle…
Des vidéos et des nouvelles fraîches suivront dans de prochains messages.

Salut à vous, amis des cultures souterraines !

Musicien, poète, compositeur, chercheur de sonorités et de sensations nouvelles, notre vieux copain Matthieu revient au Village Troglobal après ses prestations enflammées avec Nadonké (2000), les Droogies (2001, 2007) et DIOZ (2001).

Matthieu Prual

« Avec ce premier solo uniquement instrumental Matthieu Prual cherche la musique suant de son saxophone. Celle imprégnée de ces gestes sonores qui apparaissent avec le temps, comme de mauvaises habitudes à qui l’on taille une robe pour le bal.

Poussée par le souffle, la voix, les pieds, le corps, la musique se nourrit de ses expériences de compositeur, mais s’implante d’abord dans un art brut, une sudation, un borborygme;

sous cette ritournelle verticale,

dedans la vie,

qui se balade. »
www.myspace.com/matthieuprual

festival

ATTENTION : Il se pourrait fort bien que cette soirée ne dérape en boeuf. Alors, à vos risques et périls si vous ramenez vos instruments à gratter, souffler, taper, faire résonner ou vibrer…

Hasta luego.

LOL GOT BAR

 Salut à tous, amis du Village Troglobal

 

En des temps qui pourraient paraître troublés, n’oublions surtout pas de nous amuser.

Ainsi lorsque nos amis des Têtes en l’air ont proposé de nous présenter leur nouvelle création, pas une seconde nous n’avons hésité.

Ils sont de retour au village Troglobal !

Après nous avoir ébaubis au Festimôme  2010 avec leur imposant spectacle de marionnettes « Samba et la calebasse magique »- mais oui, rappelez vous, une scène envahie par un immense castelet, une griotte burkinabaise et un joueur fou de balafon, une cour noire de monde et de pupilles brillantes  – ils reviennent inspirés par le souffle d’une nouvelle création…
C’est pourquoi nous sommes ravis de les accueillir et de vous convier à découvrir leur nouveau spectacle,

« Portée par le vent », le Dimanche 23 Octobre vers 17 h

au VILLAGE TROGLOBAL

(Tous public, prix libre)

"Portée par le vent", c'est une histoire universelle qui se répète depuis toujours,
une histoire d'ici ou d'ailleurs, l'histoire d'une fleur.
Cette fleur déracinée trouvera refuge chez un petit jardinier.
Saura-t-il lui redonner confiance ?

Conte intimiste dans lequel les personnages parlent d’exil avec tendresse et humour.

Spectacle où s’entremêlent théâtre d’ombre, musique acoustique, marionnettes et théâtre d’objets .

Artistes au chapeau. Buvette et goûter participatif sur place.

Alors à dimanche, si le vent vous porte devant notre porte…

ROBOT GALL

En début de soirée et plus si affinités.

toll o bar