Articles Tagués ‘troglobal’

Amis du Village Troglobal,

Le moment est enfin venu de donner quelques nouvelles, de vous informer d’un événement qui a marqué l’histoire du lieu, et d’expliquer notre silence sur ce site web où vous aviez pris l’habitude de vous tenir au courant de nos activités.

Le 4 Septembre 2011, 3 brigades soit une soixantaine de gendarmes (c’est à dire plus que notre population, enfants compris) débarquent matinalement dans notre petit hameau, Troglobal, le bien nommé. A la recherche d’une tronçonneuse dérobée, ils commencent à perquisitionner méthodiquement le village, laissant tout de même les chiens et les gilets pare-balles à l’entrée.
Bien que l’usage soit de gémir sur le manque de moyen des forces de l’ordre, la disproportion des engagés pour retrouver cet outil nous semble stupéfiante.
C’est finalement la brigade de l’urbanisme qui se montre la plus active. Armés de redoutables double-décamètres, ces spécialistes prennent toutes les mesures des différentes constructions effectuées depuis quinze ans. Ils relèvent les noms de chaque habitant tout en photographiant les différents lieux (cabanes, caves, camions, caravanes…).
Depuis cette importante descente de gendarmerie, une procédure judiciaire est en cours et court toujours ; on attend des nouvelles incessamment.

Le survol prolongé et régulier d’hélicoptères de surveillance (aux frais de la princesse) fait vrombir les épées de Damoclès au dessus de nos têtes.

(merci à nos amis de montgolfière d’Anjou pour cette prise de vue du ciel)

Outre une méconnaissance des règles d’urbanisme, il est reproché, au village Troglobal d’être un lieu culturel public potentiellement dangereux!
(installations « dites » non conformes en matière de sécurité, imposées par des normes administratives draconiennes, exagérées et hors de prix).

Les manifestations culturelles « publiques » sont donc suspendues jusqu’à résolution de cette problématique.

Malgré cela, les amis ont encore le droit de se réunir pour de joyeux anniversaires.
(Nombreuse est la famille des enfants de Troglobal, et ça personne ne peut le lui enlever.)

Les activités artisanales et artistiques, elles, se poursuivent. Le chant des outils et du troglocoeur résonnent de plus belle au fond des caves.

Pako et Gersende ont réalisé un petit film excellent, La guerre du p’tit déj’, auquel tous les villageois (et même quelques loups garous) qui le souhaitaient ont participé. (Lien internet au prochain épisode. Pour les impatients, rendez-vous à la page PAKINOSCOPE, sur Dailymotion)

Dam’s a monté une superbe expo de ses photos souterraines auxquelles il a rajouté un joli diaporama sur le village de ces derniers mois.

 

Céline à lancé le chantier de l’atelier poterie, à côté de la forge.


L’atelier de construction de roulottes voit éclore des châssis bientôt recouverts de charmantes structures en bois.

Jess a nettoyé une cheminée/puits de lumière dans le tripot (entr’autres…).

Les carrières ont grandement avancé en renforts et soutènements.

 

Le jardin s’épanouit sous les mains vertes de Coralie.


Tandis que la phyto-épuration (validée par le Spanc) fonctionne depuis plusieurs mois.

Dans un autre registre, afin de compiler des souvenirs de façon littéraire nous lançons un appel à témoignages sur votre passage au village (anecdotes, images, rencontre, prise de conscience, hallucination…). Nous allons lancer un travail de mémoire sur l’épopée Troglobal, qui ne peut se raconter qu’à partir d’une multitude de points de vues subjectifs.
Votre expérience si vous souhaitez la partager peut loger dans les commentaires du blog et pourra faire l’objet d’une parution ( sous quelle forme, livre, BD, …?) dans le futur. Nous tâcherons de préciser ce projet d’ici peu.

Nous lançons aussi un appel à souscription (pour les chanceux du loto ou de l’héritage) afin de préparer notre dossier et de financer les frais juridiques du procès en cours. (Nous avons une avocate mais elle ne travaille pas gratuitement)

De plus votre expérience ou celle de vos relations nous seront d’un grand secours dans les domaines suivant:

– Juridiction en matière d’urbanisme ( spécialistes troglos bienvenus).
– Mécénat
– Sécurité et normes du bâtiment voués à l’accueil de publics.
– Expertise géologues ou architecte habilités à certifier que le lieu ne présente aucun risque d’effondrement.
– Demandes de subventions publiques (associatives, locales ou européennes).

Merci à tous pour votre soutien.

(Nous rappelons que l’association artglodyte,  investie dans les activités artisanales et sociales du village est déclarée d’intérêt général ce qui permet de faire des donations déductibles des impôts.)

P S : Ce blog servira désormais à vous donner des nouvelles du village troglobal, de ses activités, de son actualité sociale et culturelle…
Des vidéos et des nouvelles fraîches suivront dans de prochains messages.

Publicités

Oyez, oyez et mirez, mirez  « Sous les pavés…la terre »

au Village Troglobal

Samedi 5 Novembre à 21H

Pablo Girault, le co-réalisateur nous propose une projection surprise de son documentaire environnementaliste que nous accompagnerons d’un bon repas en entrée et d’une discussion à bâtons rompus pour le dessert. Je vous livre ici la présentation du film :

Naviguant entre constats alarmants et propositions réalistes dans les domaines de l’agriculture, du transport et de l’habitat, «Sous les pavés, la TERRE…» incite à la réflexion de chacun d’entre nous et à une profonde re-fondation de nos modes de vie. Ce documentaire retrace le parcours d’artisans inventifs, d’écologistes «décroissants», de paysans syndicalistes, d’anthropologues, de biologistes, d’agronomes … qui ont changé leur rapport à la Terre. Il expose leurs combats modestes mais durables, face aux pesanteurs des administrations, à l’hypocrisie des banques et aux pouvoirs des lobbys, qui privilégient leurs spéculations au détriment de l’avenir des hommes et de la planète …
Les actes de ces militants anonymes sont commentés et validés par les interventions d’éclaireurs tels que Dominique Belpomme, José Bové, Pierre Rabhi, Hubert Reeves, Jacques Testart, François Veillerette…

Ça  fait envie, hein…? Allez, il y a le chauffage dans les caves en plus !

N’hésitez pas à ramener de quoi trinquer ou grignotter et nous passerons à coup sûr une excellente soirée.

Hasta pronto.

RAT LOB GOL

Salut à vous, amis des cultures souterraines !

Musicien, poète, compositeur, chercheur de sonorités et de sensations nouvelles, notre vieux copain Matthieu revient au Village Troglobal après ses prestations enflammées avec Nadonké (2000), les Droogies (2001, 2007) et DIOZ (2001).

Matthieu Prual

« Avec ce premier solo uniquement instrumental Matthieu Prual cherche la musique suant de son saxophone. Celle imprégnée de ces gestes sonores qui apparaissent avec le temps, comme de mauvaises habitudes à qui l’on taille une robe pour le bal.

Poussée par le souffle, la voix, les pieds, le corps, la musique se nourrit de ses expériences de compositeur, mais s’implante d’abord dans un art brut, une sudation, un borborygme;

sous cette ritournelle verticale,

dedans la vie,

qui se balade. »
www.myspace.com/matthieuprual

festival

ATTENTION : Il se pourrait fort bien que cette soirée ne dérape en boeuf. Alors, à vos risques et périls si vous ramenez vos instruments à gratter, souffler, taper, faire résonner ou vibrer…

Hasta luego.

LOL GOT BAR

Salut à toutes et tousse (vu la saison).

Une surprise de dernière minute comme on les aime : la Koumpagnie Amore débarque à l’improviste au village Troglobal et propose de jouer son spectacle intitulé « Vous êtes mariés, vous ? ».  Mirez plutôt la carte postale :

Sympa !

Le rendez-vous est fixé à 18h30 pour commencer à 19h.  Le spectacle aura lieu dans le petit verger du champ. N’oubliez pas les piécettes, les artistes jouent au chapeau.

 

 

Alors à demain, si vous êtes dans le coin sinon faîtes passer le mot.

Bizzzz.

GRO BALLOT.

Salut à tous.

Petite halte estivale pour le OerCircus soundsystem, qui s’arrête chez nous avec sa bonne humeur. Nous vous invitons à venir festoyer avec nous sur des rythmes DuB, Dubstep, drum’n’Bass, Jungle et ragga-jungle…. au fond des caves vendredi soir à partir de 21h …..

roots-troglo


LLabo Grot

________________________________________________________________________________________

Samedi 30 Juillet 2011 :  Un petit retour en image du séjour de nos amis du OerCircus Sound System, cadré par Elyse, qui n’a pas eu le temps de photofucker ses clichés, mais c’est déjà très bien comme ça.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Chers tous! Le festimioch’ à Troglobal c’est pour le week-end prochain. Cette année le festival se fait plus éclectique… Un peu de spectacles et beaucoup de participation. Parez vous de votre créativité et de vos rêves, et venez avec vos instruments, vos films, une histoire à raconter, un jeu à faire découvrir, un thème qui concerne l’enfance à proposer en cercle de discussion… Faites nous goûter les fruits et légumes de votre jardin, ainsi que vos recettes miraculeuses de gâteaux salés, sucrés, et créons cette fête des enfants ensemble.

Bienvenus à tous ceux qui peuvent arriver jeudi ou vendredi pour donner un coup de main et participer au programme.

L’atelier pâtisserie débutera le vendredi 1er à partir de 17 heures. Venez avec votre pâte et vos ingrédients, le four à pain sera chaud.

Les ateliers sculpture, mosaïque, forge, cuirs, peinture seront ouverts le samedi 2 et le dimanche 3, le matin entre 10h30 et 13h.

Pour les après-midi nous avons d’ores et déjà au programme : « Fab’ le-Magic » qui bluffera notre sens logique et fera halluciner nos pupilles avec ses tours de magie. Nous rêverons en apesanteur avec les acrobates de la Cie du bruit qui court. Pierre Desvignes charmera nos oreilles avec ses contes pour enfants « déraisonnables », les plus de 7ans. Quant à la Cie de la Moutre, son spectacle de marionnettes d’objets « d’armure et d’eau fraîche » risque fortement de chahuter nos zygomatiques. Pour se reposer rien de tel qu’un moment passé sous la mini yourte en feutre de Mathilde Grolleau le temps d’écouter cette créatrice nomade nous lire le récit d’un ailleurs…

Une ludothèque sera mise à disposition, avec des jeux de plateau et des jeux en bois Des projections de courts métrages en cave rafraîchirons les après-midi torrides et le cabaret scène ouverte se délectera de toutes vos initiatives : chansons, numéros, et autres réjouissances…

Quand, samedi soir viendra l’heure de danser pour la marmaille, Rico installera son set de musique électronique, avec de savantes compositions tirées de game boy et autres jeux d’enfants.

Et vous si vous savez jongler, ou que vous avez des échasses, un diabolo, que vous aimez peindre, sculpter, danser…venez, les enfants vous le rendront au centuple.

Merci de laisser vos toutous en garde chez mère grand, notre site n’étant pas adapté pour accueillir à la fois une ribambelle de marmots, et une meute de cerbères canailloux.

Contacts:

Manoocha: 06 16 48 70 65

Gersende : 06 71 09 26 28
————————————————–
Modification du 30/06/2011 :
La grille de programmation, très très flexible :

Après un chouette week-end passé avec nos voisins, voisines, amis, amies aux rendez vous Troglos. Nous vous proposons un petit concert pour clore ces deux jours.  Nous accueillons la Peau et les Os,  duo de St-Etienne.

« D’abord on se rencontre et une amitié naît, et cristallise autour d’un duo de violons, de l’envie d’utiliser pleinement ses possibilités. Sortir du rôle accessoire qui lui est dévolu et de ses clichés ( yeuxnoirseries, néo-grapelisme et sanglots longs…).

Nos influences, nos écoutes, nos rencontres font contraste ; formation classique et autodidactisme, punk, garage, HxC, bop, free, arabo-andalou, bretonneries et indus, cold-wave…

Plus tard vient l’envie d’y mêler d’autres éléments; des voix et des tambours, des textes de Brautigan, d’Essenin, Sartre, Maria Soudaîevna, Bob Flannagan. De voyager, se mêler aux débats, aux luttes ; anarchie plus ou moins pure, conseilisme, post-situ, autonomie et néo-luddism, tout le joyeux fouchtra des squatts mais aussi des prés des montagnes, des rues, des bars, des marchés, des structures de l’anti-psi, des facs occupées, des marges de l’europe-forteresse… Partout où ça vibre, bouge, lutte. Respire et conspire.

Et puis après des plein de rencontres en France qui pue, Belgique idem, à Tanger en sousfrance, envie de changer. Arrêter de bousiller nos archets, de nous ruiner en colophane. Rajouter des echos, des samples, du ukulélé, des boîtes à rythme, beatvoxs cheloues. Utiliser nos propre textes, divagations et imprécations. Pour repartir à trois sur toutes les routes, vers n’importe où, n’importe quand…

Noisy folk à boucles et à boutons ?  Dysharmonie à cordes et à cris ? »

pour les écouter :

http://www.dogmazic.net/la_peau_et_les_os