Archives de mars, 2011

Hello les petits loups, dimanche soir,  c’est concert, non, 3 c’est mieux, alors on vous propose le 3 avril 3 concerts pour le même prix libre, avec Missfist, Meurtre et les Endimanchés!

MISSFIST est un groupe de musique  joyeuse, originaire de Paris, créé en 2007 par Jojo 93, Julia Judet , et Nico Rebetnikos mais vivement vivant depuis 2009.

Le nom vient d’une certaine personne (dont la légende tait le nom) qui à une certaine heure de la nuit ne peux plus prononcer Missfits correctement.

ils ont sorti  leur premier disque (qui est un split 33t ) avec LAVIGNA (un marseillais qui fait un genre de black-métal acoustique) en janvier 2010, coproduit avec Gérard Molard et Mon cul c’est du tofu.

Depuis Gérard Molard a rejoint le groupe ainsi que DJ Jus d’Ordure (tout deux de Cyclikweetos) tandis que Nico parti se consacrer à Sex Drugs and Rebetiko, dans de lointaines contrées jadis peuplées par des claude nougaro et autres zebda, bravant avec bravoure les territoires hostiles qui se trouvent au delà du 93 cousin.

Missfist est sur le label distro orga    » Et Mon Cul C’est Du Tofu«    , où  lui et d’autres groupes aux moeurs légères, sont disponibles en téléchargement libre, tout comme le split. Les premières démos ,enregistrées en 2006 sont téléchargeables quelque part ici .

Les Endimanchés, Alexis Forestier co-fonde Les Endimanchés en 1985, groupe de percussions qui s’inspire à la fois de la musique industrielle bruitiste et de la chanson populaire.
La compagnie Les Endimanchés se forme en 1993 autour du spectacle Cabaret Voltaire, d’après la Fuite hors du temps, journal d’Hugo Bail.
La percussion sur éléments métalliques assemblés et le chant a capella sont les deux principaux registres de cette formation qui introduit assez rapidement dans ses créations des instruments traditionnels. Les compositions sont inspirées du répertoire du début du siècle dans une logique de transposition ou de détournement.
Peu à peu la chanson réaliste est abordée de manière plus frontale de même qu’est engagé un travail de recherche et d’interprétation de certaines musiques d’Europe centrale et notamment du répertoire traditionnel roumain.

Meurtre, des textes aléatoires tirés des journaux,  un combiné de téléphone, de la guitare, du synthé, de la batterie et de la basse, pour ce trio improbable. Entre rock noise et torpeur des caves parisiennes. Pour écouter, c’est mieux qu’un long discours.

le 3 avril ne te découvre pas d’un fist fil !

Publicités

J-C Lalane alias Prince Ringard,  va ébranler notre cabaret aux mille visages ce samedi 12 mars pour un concert punk bien déjanté.

Vous aurez aussi le droit à Mr Marcaille, avec son violoncelle et ses deux grosses caisses, pour une prestation située quelque part entre Jean-Michel Motorhead, Rémi Bricka et Jean-Sébastien Bach.

Et allez, pour le même prix libre, un troisième groupe, Batalj. Cette  formation Suédoise de punk hardcore, mâtinée de noïse, nous vient de Berlin pour clore cette soirée que l’on espère bien agitée.

Samedi prochain, ça va dérouiller sévère, alors ramène fissa tes fesses au bar Salut Terre.

Tchao.

Global Tro.